La créativité, l’innovation et l’audace de femmes digitales.

Sous le haut patronage du Président de la République française.

Le Prix les Margaret récompense chaque année des femmes entrepreneures et intrapreneures en Europe, en Afrique et au Canada, dont les projets et innovations répondent aux grands enjeux de notre société.
Le prix tire son nom de Margaret Hamilton, directrice de la division software engineering qui a développé les logiciels embarqués du programme spatial Apollo de la NASA. C’est grâce à la contribution de Margaret Hamilton que l’Homme a marché pour la première fois sur la Lune.

A travers le Prix les Margaret, la JFD soutient la croissance et le rayonnement international de startups et initiatives en entreprise, portées par des femmes européennes, africaines et canadiennes.

Prix les Margaret 2024

12ème Promotion – Championing Women

Lauréates 2024 · Prix les Margaret

Eloa Guillotin, co-fondatrice & CEO Beyond Aero

Concevoir les premiers avions électriques propulsés à l’hydrogène

Eloa Guillotin, ingénieure formée à l’ISAE-Supaero, diplômée de l’École Polytechnique et HEC Paris, a combiné sa passion pour l’aviation et l’espace pour créer à Toulouse en 2020 : Beyond Aero.

Objectif : créer le 1er avion électrique d’affaires propulsé à l’hydrogène pour répondre à l’enjeu de décarbonation de l’aviation.

🇫🇷 France, Toulouse

Damilola Aminat Adeyemi, co-fondatrice & CFO D-Olivette

Aider les agriculteurs à optimiser la biogénie pour une énergie propre

Passionnée par l’agriculture et le développement durable, elle a remporté a remporté plus de 10 prix et distinctions nationaux et internationaux dans le domaine de l’agriculture durable, des énergies renouvelables et de l’autonomisation des femmes. Elle est également membre de la NAAEE (Association nord-américaine pour l’éducation environnementale), du GEEP (Partenariat mondial pour l’éducation environnementale), de l’ONU Femmes, WIA54 et lauréate de SHEQUITY et de la FAO.

D-Olivette fabrique et installe un biosystème hybride pour les ménages, les fermes et les communautés hors réseau afin de générer quotidiennement jusqu’à 10 000 m³ de biogaz et au moins 50 kg de biolisier à partir de déchets organiques. L’innovation de D-Olivette utilise Assistive-AI et Blockchain avec plus de 10 000 ensembles de données et langues autochtones africaines pour l’optimisation.

🇳🇬 Nigeria, Lagos

Maria Maisuradze, fondatrice ED4S

Faciliter de la diffusion de l’éducation en finance durable

Maria Maisuradze, est titulaire de la certification CFA (Chartered Financial Analyst), et de la certification FSA du SASB (Sustainability Accounting Standards Board), membre du comité ESG (Environmental, Social, and Governance) de CFA Montréal ainsi que du groupe de travail du SASB au Québec. 

Elle œuvre dans le secteur des investissements et de la finance d’entreprise depuis plus de dix ans. Elle a entamé sa carrière entrepreneuriale en 2018, avec un focus sur la finance durable.  

Après avoir parlé avec des centaines de professionnels de la finance durable et mené des recherches approfondies, il est apparu clairement que le manque de formation est l’un des plus grands défis pour accélérer la finance durable. Elle en a conclu qu’il est nécessaire d’avoir une méthode systématique et évolutive pour améliorer les compétences des professionnels de la finance.

Elle a donc créé ED4S (Education for Sustainable Finance) pour faciliter la diffusion de l’éducation en finance durable à l’aide de la technologie. ED4S s’appuie sur l’intelligence artificielle, la conception visuelle et l’expertise en matière de durabilité pour réduire les barrières d’entrée pour les professionnels de la finance, en rendant la compréhension de la durabilité plus simple.

🇨🇦 Canada, Montréal

Nurra Barry, fondatrice Carbon Saver

Calculer et de limiter l’impact environnemental de projets immobiliers.

Après plus de 10 ans d’expérience dans le domaine du business digital (Auchan, BNP, AXA), Nurra s’installe à New York et se reconvertit dans l’architecture d’intérieur. De retour en France, elle créé sa 1ère startup dans le design d’intérieur : Mon Intérieur Sur Mesure. 2000 projets plus tard, elle est exaspérée par l’impact environnemental de son industrie, faute de connaissances et d’outils. C’est ainsi qu’est née sa 2ème startup : Carbon Saver. Un projet qui accompagne les professionnels (architectes, maîtres d’oeuvres, artisans, entrepreneurs…) dans la limitation de leur impact, depuis le choix des matériaux ou la gestion des déchets, jusqu’à l’ajout d’équipements nécessitant des calculs complexes et coûteux. La solution est labellisée par le Ministère de la Transition Ecologique et Nurra se prépare à traverser l’Atlantique en 2024.

🇫🇷 France, Orléans

Laurence Laplane, directrice Impact Investing Amundi

Financer l’économie sociale et solidaire

Après une carrière de 15 ans dans les marchés financiers, occupant divers rôles tels que trader et Secrétaire Générale de la division banque d’affaires de CACIB, Laurence Laplane a évolué vers des fonctions transversales chez Amundi, devenant Directrice de l’organisation et plus récemment Directrice de l’investissement à impact social et environnemental. 

Il y a un peu plus de 5 ans, Laurence s’est vue proposer par le Directeur Général d’Amundi de lancer une ligne métier d’investissement dédiée au financement de l’économie sociale et solidaire (ESS).

Son idée :  Dans la cadre du dispositif de l’épargne salariale solidaire et de l’agrément ESUS, faciliter l’accès des épargnants aux projets de l’Economie Sociale et Solidaire et contribuer ainsi à son développement.

Résultat : “Amundi Finance et Solidarité” est devenu le leader de l’investissement dans l’économie sociale et solidaire en France500M€ d’actifs sous gestion et la confiance de près de 1 million d’épargnants solidaires ayant confié 5 milliards d’épargne salariale.

🇫🇷 France, Paris

Aissatou Ami Touré, directrice générale Yassir

Augmenter le pouvoir d’achat des ménages

Aissatou Ami Touré est une figure de la finance sur la place bancaire dakaroise. Elle possède plus de 10 ans d’expérience dans le domaine de la fintech. Elle intègre Tigo (Free Money) en 2013  au Sénégal en qualité de stagiaire assistant le chef produit puis gravit les échelons et finit Operations Manager. Aissatou intègre ensuite Ecobank et devient Head of mobile banking and remittance et est responsable de la stratégie de développement du service de mobile banking, de la gestion des offres de transfert d’argent et de monnaie électronique.

En dehors de ses prérogatives de directrice générale au sein de Yassir, elle met à profit son expertise dans le secteur de la finance digitale pour concevoir intégrer de nouveaux moyens de paiement et d’approvisionnement à la plateforme. Actuellement, elle travaille sur la mise en place d’un wallet open loop, dans le cadre d’une démarche de proof of concept pour offrir un wallet aux employés d’entreprises afin d’intégrer des partenaires de la grande distribution comme Carrefour et le développement d’une carte privative en partenariat avec une start up locale.

🇸🇳 Senegal, Dakar

Apolline Humblot, 17 ans – Ec(h)o

Traiter et accompagner l’éco-anxiété

Etudiante en filière générale avec une spécialité en anglais contemporain et économie, Apolline est passionnée d’art, de technologie et de langues. Elle souhaite travailler dans le domaine du jeu vidéo et promouvoir une représentation inclusive des joueurs et joueuses.

Avec son projet Ec(h)o, Apolline a pour objectif d’atténuer l’éco-anxiété, en particulier chez les jeunes, face à la crise climatique. 

Les femmes sont également les plus touchées par cette éco-angoisse. Se battre contre cette dernière, c’est alors aussi se battre pour le bien-être de toutes les femmes, adultes ou plus jeunes.

Pour cela, elle propose un projet d’application mobile et web visant à aider les personnes souffrant d’éco-anxiété, en fournissant des ressources pour gérer leur anxiété et agir face à la crise. 

L’application comprendrait des fonctionnalités telles que se détendre, apprendre, échanger et s’engager, visant à offrir un soutien complet aux utilisateurs. 

Son projet nécessitera un travail de programmation mais aussi de mise en forme/graphisme. 

🇫🇷 France, Vauréal

Abigail Ifoma, 16 ans MIA (My Intelligent Assistant)

Faciliter la prise en charge et la surveillance des malades

Abigail Ifoma est passionnée par les STEM et a participé à de nombreuses activités telles que AI family challenge, tech girls et au premier défi mondial 2023.

Son projet est une solution pour le problème de la prise en charge tardive des malades, dans les déserts médicaux notamment.

Pour ce faire, elle a créé le projet MIA My intelligent assistant qui aide à la collecte et à la surveillance des signes vitaux tels que la température corporelle, la pression artérielle et la fréquence cardiaque. 

Les fonctionnalités seront pilotées par un hub de contrôle relié à une tablette, qui s’appuie sur l’IoT pour gérer les indicateurs vitaux.

🇨🇲 Cameroun, Douala

Marley Alles, fondatrice rax

Réduire l’impact environnemental de la consommation de mode

Marley Alles, une entrepreneure de 27 ans vivant au Canada qui a obtenu son diplôme de la Smith School of Business de l’Université Queen’s en 2018 et, qui en juillet 2022, elle a complété son MBA en technologie de la Hult International School of Business. 

Son projet a été conçue comme une solution à l’achat des vêtements occasionnels que l’on ne porte qu’une seule fois mais qui coûtent assez cher. 

Rax est une plateforme de location de garde-robe peer-to-peer, visant à perturber les normes non durables de l’industrie de la mode traditionnelle et à offrir une alternative plus durable, plus abordable et axée sur la communauté.  

🇨🇦 Canada, Toronto

Seynabou Kane, 17 ans Mbal-it Connecté

Simplifier le processus de tri de déchets pour les ménages

Elève en classe de 1ere S1 à l’Institut Sainte Jeanne D’Arc de Dakar, Seynabou compte poursuivre ses études dans le domaine de l’informatique et la technologie.

Seynabou veut pallier à la mauvaise gestion des déchets (tris de déchets) qui est néfaste pour la santé humaine et pour l’environnement, et contribue au défi du changement climatique. 

C’est pourquoi elle a mis sur pied le projet Mbal-It Connecté qui vise à révolutionner le processus de tri des déchets en intégrant l’intelligence artificielle et les objets connectés. 

L’idée fondamentale est de permettre à une caméra de reconnaître la nature des déchets, tels que le verre, le plastique ou les déchets organiques. En fonction de cette reconnaissance, la poubelle correspondante s’ouvrira automatiquement, simplifiant ainsi le processus de tri pour les utilisateurs.

🇸🇳 Senegal, Dakar

Clarisse Hagège, co-fondatrice & CEO DFNS

Garantir la sécurité d’actifs numériques

Clarisse Hagège, diplômée de l’Université de la Sorbonne, de Sciences Po et de l’Université Dauphine a débuté sa carrière dans la banque d’investissement (10 ans Goldman Sachs, Crediit Agricole CIB). Experte en cybersécurité, et convaincue du potentiel de la dématérialisation d’actifs, Clarisse a alors co-fondé en 2020 DFNS dont elle est CEO.

Objectif : créer un infrastructure garantissant l’échange d’actifs numériques en toute sécurité.

🇫🇷 France, Paris

Marion Ranvier, directrice générale Contentsquare Foundation

Améliorer l’accessibilité numérique

En tant que porteuse de dyslexie légère, Marion Ranvier, a créé Adapte Mon Web pour résoudre les problèmes d’inaccessibilité numérique. A la suite du rachat de cette technologie d’assistance par Contentsquare en octobre 2020, Marion a été nommée Directrice Générale de la Contentsquare Foundation pour agir sur trois fronts : former les nouvelles générations à l’accessibilité numérique, sensibiliser les acteurs économiques à ces enjeux, et promouvoir la recherche et l’innovation. 

Son idée : Développer la technologie Readapt pour permettre aux utilisateurs présentant un handicap visuel et ayant des difficultés de lecture comme la dyslexie de mieux lire les supports numériques ainsi qu’aider les parents, le personnel soignant, les éducateurs ou les enseignants dans l’apprentissage de la lecture pour les jeunes lecteurs atteints de  dyslexie.

Résultat : 1 800 téléchargements de la solution Readapt; 77500 + textes numériques adaptés et de nombreux retours très positifs de professionnels.

🇫🇷 France, Paris

Mumbe Mwangangi, co-fondatrice & CEO Nyansapo AI

Faciliter l’accès à une éducation de qualité aux populations défavorisées

Mumbe Mwangangi est la cofondatrice de  Nyansapo AI, une solution d’apprentissage pour améliorer l’alphabétisation et la numératie dans les milieux ruraux et urbains mal desservis. Sa passion pour l’équité en matière d’éducation l’a amenée à collaborer avec des agences gouvernementales, des ONG et des écoles, unissant les parties prenantes dans la poursuite d’un objectif commun.

Nyansapo AI est une ed-tech qui utilise l’intelligence artificielle pour faciliter l’apprentissage et améliorer les compétences en lecture, écriture et calcul des enfants des écoles primaires en Afrique. Elle utilise des données en temps réel pour identifier et comprendre les besoins d’apprentissage spécifiques à chaque enfant et proposer des programmes personnalisés.

🇰🇪 Kenya, Kitui

Bukunola Bolajoko, project researcher 1101 Technologies

Transformation du carbone recyclé  pour des usages dans la fabrication de matériaux nouveaux

Bukunola Bolajoko a travaillé en tant que planificateur mécanique et inspecteur chez Lafarge Africa Plc. Elle a au préalable fait des études de troisième cycle axées sur le système énergétique. Elle est engagée dans les projets de recherche et développement d’Adamantine Energy Group, en particulier dans la gestion de partenariats privé-public et dans la direction de l’équipe R&D. Elle a participé également à des projets volontaires tels que le Sawmill Renewable Energy Project. 

Son projet vise, dans le contexte de la production de matériaux, à obtenir du dioxyde de carbone (CO2) à partir de divers processus et intégrer le carbone capturé dans des matériaux pour le réutiliser dans une production ultérieure.

Bukunola et son équipe ont donc appliqué des principes fondamentaux pour surmonter les obstacles à la réalisation d’un captage efficace et rentable du carbone, facilitant ainsi la mise en œuvre de processus viables dans les infrastructures et les cadres industriels actuels. Cela leur  a permis d’innover en matière de technologies de captage du carbone avec un processus de carbonatation minérale sous-jacent, visant à fournir une matière première polyvalente pour une gamme de processus de production de matériaux.

🇳🇬 Nigeria, Ibadan

Zoé Palfer Sollier, 16 ans COach2

Évaluer et réduire l’empreinte carbone

En première générale, spécialisé en Mathématiques, Physique Chimie, et Sciences de l’Ingénieur, Zoé ambitionne de suivre une école préparatoire pour ensuite intégrer une école d’ingénieur. Elle souhaite plus tard développer des solutions robotisées substitutives d’organes humains. 

Son projet COach2, est une application qui évalue et réduit l’empreinte carbone de l’utilisateur en se basant sur 4 facteurs : ses habitudes de consommation liées à l’alimentation et aux vêtements, les appareils électroniques et les transports utilisés.

L’utilisateur peut répondre à un questionnaire à choix multiples et fournir des données de consommation, en scannant ses tickets de caisse qui sont ensuite décryptées et analysées par l’application. Une fois les émissions calculées, les résultats sont transmis à l’utilisateur, accompagnés d’un graphique présentant la répartition d’émission carbone entre ces 4 facteurs. L’utilisateur peut alors avoir accès à une liste d’alternatives personnalisées pour réduire son émission.

Des challenges individuels et collectifs sont également intégrés pour renforcer l’engagement communautaire.

🇫🇷 France, Antony

Qui peut candidater

Vous êtes fondatrice ou co-fondatrice d’une entreprise innovante, pour la catégorie « Entrepreneure« .

Vous avez développé un projet innovant en accord avec votre employeur, tout en restant salariée, pour la catégorie “Intrapreneure

Vous êtes une jeune fille de -18 ans avec un projet mettant en exergue votre esprit créatif, innovant et entrepreneurial, pour la catégorie « Junior« .

Vous êtes citoyenne d’un pays d’Europe, d’Afrique, ou du Canada, votre projet est innovant et répond à un ou plusieurs enjeux sociétaux.

Les dates à retenir

L’appel à candidatures a été clôturé le 8 janvier 2024. Les finalistes du Prix les Margaret 2024 ont été pré-sélectionnées par la JFD, puis présentées le 8 février 2024 à un jury d’experts. 

Les lauréates de la promotion « Championing Women » du prix les Margaret ont été révélées le 11 mars à Bpifrance.

En partenariat avec la Banque des Territoires, la JFD a décerné pour la première fois le prix Margaret « Coup de cœur des territoires » à Nurra Barry, fondatrice de Carbon Saver

La Banque des Territoires s’est engagée à soutenir et accompagner Nurra Barry pendant un an, dans le cadre du programme d’accélération de croissance JFD :

  • Contribution au plan de développement commercial de la Margaret Coup de Cœur des Territoires, via la mise en relation avec des acteurs du secteur HLM.
  • Résidence de 6 mois de l’équipe de la Margaret Coup de Cœur des Territoires dans les locaux du Hub des Territoires, propice à accélérer le projet dans toutes ses dimensions.
Magali Théveniault-Prevet (Caisse des Dépôts), Nurra Barry (Carbon Saver) et Hakim Lahlou (Banque des Territoires)

Programme d'accélération de croissance

Les lauréates du Prix les Margaret 2024 bénéficieront pendant un an du programme d’accélération de croissance de la JFD, valorisé à 1 million d’euros : accompagnement stratégique, aide à la levée de fonds, coaching, mentorat, formations internationales, mises en relations d’affaires, visibilité médias, prises de parole publiques, développement de réseaux, événements internationaux d’envergure, bourse d’études pour les jeunes lauréates, etc.

Les partenaires de la JFD continuent de soutenir les lauréates du Prix les Margaret, comme ils l’ont fait au cours des 12 dernières années, en accélérant leur développement grâce à des actions ciblées sur la formation, la visibilité et le financement. Parmi eux, le groupe La Poste, EuraTechnologies, la French Tech, la French Tech Toronto et Montréal, la Chambre de commerce et d’industrie française au Canada, Lombard Odier, Meetic Europe, Universal Music France etc.

Formation

Epitech Executive, centre de formation professionnelle et continue d’Epitech, offre à la Margaret Intrapreneure Europe une formation Executive MBA d’une valeur de 23 000 euros. Une bourse spéciale est également lancée pour les femmes entrepreneures et intrapreneures pouvant couvrir jusqu’à 20% de la formation. L’EMBA d’Epitech est la formation n° 1 pour les managers du numérique ou entrepreneur de la tech souhaitant accélérer leur carrière et devenir de véritables tech leaders, acteurs qualifiés de la stratégie de leur entreprise. 

« 

Epitech Executive s’engage pour une plus grande mixité des dirigeant-e-s dans les domaines liés à la Tech et au Digital. Nous sommes convaincus que notre partenariat avec JFD contribuera efficacement à favoriser l’accès des femmes aux postes exécutifs. » Guillaume Bardèche, Directeur Epitech Executive

La CCI française au Canada offre aux Margaret 2023 un accompagnement au sein de son accélérateur “Le Transatlantique” d’une valeur de 10 000 euros. Action concrète en faveur de la collaboration France/Canada pour la parité dans la tech, promue par le réseau Abeona, initiative portée par La French Tech Grand Paris et La French Tech Toronto. 

Mastercard invite les Margaret Juniors 2023 à découvrir son programme Girls4Tech qui a déjà formé plus de 3 millions de jeunes filles de 8 à 16 ans dans 60 pays. Elles pourront ainsi tester leurs connaissances et points forts qui mènent vers des carrières dans les STIM en tant que cryptologue, data scientist ou ingénieure conceptrice. 

CIO Mag, Affectio Mutandi et Gabon 24 offrent des  formations ciblées d’une valeur de 20 000 euros aux Margaret Afrique.

Financement

Femmes Business Angels, premier réseau d’investisseuses et WinEquity , premier fonds dédié à la mixité entrepreneuriale, intégreront la Margaret Entrepreneure Europe au processus de sélection de leurs projets à financer pour 2023.

« Plus de femmes investisseuses dans l’économie réelle, plus de femmes entrepreneures mieux financées, plus d’investissement pour un monde plus durable. C’est l’engagement de Femmes Business Angels depuis près de 20 ans, et c’est pourquoi nous soutenons le prix les Margaret et la promotion 2023 Invest in Her » Florence Richardson, Présidente Femmes Business Angels

Leia Capital, fonds de Business Angels 100% féminin, intègre la Margaret Entrepreneure Europe dans son processus de sélection de projets à financer d’ici fin 2023.

« Les 30 investisseuses de Leia Capital se réjouissent de pouvoir intégrer la gagnante du prix les Margaret 2023 au processus de pitch en vue de boucler le cercle vertueux de l’investissement au féminin. »

Groupe La Poste offre une bourse d’une valeur de 5 000 euros via le programme « Invest in Her » et invite la Margaret Intrapreneure Europe à son événement Femmes du Numérique à VivaTech 2023.

Jury 2024 · Prix les Margaret

Présidente du jury

Delphine Remy-Boutang commence sa carrière chez EURO RSCG Paris. Elle s’installe à Londres en 1997 pour rejoindre le groupe IBM en tant que Directrice Marketing, puis Directrice Communication zone EMEA, et devient Directrice Social Media Worldwide de 2006 à 2012.

Elle fonde en 2012 à Londres puis à Paris, son groupe de communication : the Bureau. 

En parallèle, Delphine lance la JFD (Journée de la Femme Digitale) l’accélérateur de croissance des femmes de la tech en Europe, en Afrique et au Canada.  

Experte des sujets de transformation, d’entrepreneuriat féminin et de la place des femmes dans la tech, Delphine a été promue à l’Ordre national de la Légion d’honneur au grade de Chevalier en 2016. Elle fait partie du classement 2018 du magazine Forbes USA des femmes qui disruptent le secteur du numérique en France. 

Elle est également Business Angel et a lancé en 2023, arver, sa société d’investissement indépendante en venture capital, dédiée aux startups tech portées par des femmes inspirantes et d’avenir. 

Delphine Remy-Boutang commence sa carrière chez EURO RSCG Paris. Elle s’installe à Londres en 1997 pour rejoindre le groupe IBM en tant que Directrice Marketing, puis Directrice Communication zone EMEA, et devient Directrice Social Media Worldwide de 2006 à 2012.

Elle fonde en 2012 à Londres puis à Paris, son groupe de communication : the Bureau. 

En parallèle, Delphine lance la JFD (Journée de la Femme Digitale) l’accélérateur de croissance des femmes de la tech en Europe, en Afrique et au Canada.  

Experte des sujets de transformation, d’entrepreneuriat féminin et de la place des femmes dans la tech, Delphine a été promue à l’Ordre national de la Légion d’honneur au grade de Chevalier en 2016. Elle fait partie du classement 2018 du magazine Forbes USA des femmes qui disruptent le secteur du numérique en France. 

Elle est également Business Angel et a lancé en 2023, arver, sa société d’investissement indépendante en venture capital, dédiée aux startups tech portées par des femmes inspirantes et d’avenir. 

Delphine Remy-Boutang commence sa carrière chez EURO RSCG Paris. Elle s’installe à Londres en 1997 pour rejoindre le groupe IBM en tant que Directrice Marketing, puis Directrice Communication zone EMEA, et devient Directrice Social Media Worldwide de 2006 à 2012.

Elle fonde en 2012 à Londres puis à Paris, son groupe de communication : the Bureau. 

En parallèle, Delphine lance la JFD (Journée de la Femme Digitale) l’accélérateur de croissance des femmes de la tech en Europe, en Afrique et au Canada.  

Experte des sujets de transformation, d’entrepreneuriat féminin et de la place des femmes dans la tech, Delphine a été promue à l’Ordre national de la Légion d’honneur au grade de Chevalier en 2016. Elle fait partie du classement 2018 du magazine Forbes USA des femmes qui disruptent le secteur du numérique en France. 

Elle est également Business Angel et a lancé en 2023, arver, sa société d’investissement indépendante en venture capital, dédiée aux startups tech portées par des femmes inspirantes et d’avenir. 

Delphine Remy-Boutang commence sa carrière chez EURO RSCG Paris. Elle s’installe à Londres en 1997 pour rejoindre le groupe IBM en tant que Directrice Marketing, puis Directrice Communication zone EMEA, et devient Directrice Social Media Worldwide de 2006 à 2012.

Elle fonde en 2012 à Londres puis à Paris, son groupe de communication : the Bureau. 

En parallèle, Delphine lance la JFD (Journée de la Femme Digitale) l’accélérateur de croissance des femmes de la tech en Europe, en Afrique et au Canada.  

Experte des sujets de transformation, d’entrepreneuriat féminin et de la place des femmes dans la tech, Delphine a été promue à l’Ordre national de la Légion d’honneur au grade de Chevalier en 2016. Elle fait partie du classement 2018 du magazine Forbes USA des femmes qui disruptent le secteur du numérique en France. 

Elle est également Business Angel et a lancé en 2023, arver, sa société d’investissement indépendante en venture capital, dédiée aux startups tech portées par des femmes inspirantes et d’avenir. 

Europe

Pur produit du marketing grande consommation (elle a fait ses armes chez Yoplait puis Barilla et Bel) ayant plongé dans l’univers des pure-player il y a 10 ans, Céline Boudiere allie une expérience poussée du marketing, du digital, un état d’esprit résolument tourné vers l’innovation et une forte ouverture internationale.

Le fil rouge de son parcours ?  « Travailler pour de belles marques qui ont un sens et un rôle dans la vie des gens ».  C’est pour cela qu’elle rejoint Meetic Europe il y a 4 ans : 20 pays, une marque iconique, des campagnes engagées, une expertise digitale poussée, sur un sujet qui fait sens : les rencontres amoureuses. 

Clara Chappaz a été nommée directrice de la Mission French Tech en novembre 2021. La Mission French Tech est une administration placée sous la tutelle du ministère de l’Économie et des Finances et chargée de soutenir la croissance de l’écosystème des start-up françaises. 

Avant de rejoindre la Mission French Tech, Clara a occupé différents postes de direction au sein de start-up dans le monde entier. Lors de son MBA à Harvard Business School à Boston de 2016 à 2018, elle a lancé sa propre start-up et expérimenté le conseil en stratégie au BCG à New York. Elle est également titulaire d’un MSc en Management de l’ESSEC Grande École, à Paris.

J’ai rejoint Partech il y a plus de 10 ans, alors que nous n’étions encore qu’une petite société transatlantique, après avoir eu Partech comme investisseur au sein de mon conseil d’administration pendant près d’une décennie. 

Chez Partech, j’ai lancé toutes les activités d’investissement de démarrage, qui sont maintenant devenues l’une des plus importantes en Europe avec 400 millions d’euros sous gestion, 150 entreprises en portefeuille réparties sur 4 continents et 28 pays, avec une équipe de 10 investisseurs.

Mon portefeuille actuel comprend des entreprises avec lesquelles j’ai l’honneur de travailler, comme Alan, Commsignia, Collectivfood, Digitail, Enter, E-Peas, Lun, Material Exchange, Novicap, Ornikar, Peanut, Pennylane, Pydantic, Quibim, Resolution Games, Seatti, The Exploration Space Company, The Guarantors, V7 Labs, Vyne et bien d’autres encore…

Sibylle Le Maire est directrice exécutive du groupe Bayard en charge du Développement. Elle a fondé le Club Landoy, cercle dédié à la transition démographique et la transformation sociale des entreprises (2019). Le Club Landoy réunit 24 entreprises et leurs dirigeants, principalement issus du CAC 40 (L’Oréal, la BNP, Dassault Systèmes, Axa, Sanofi, la Caisse des Dépôts, EDF, Orange, Casino…etc.), et a pour objectif de faire émerger de nouvelles approches et des solutions innovantes afin d’agir concrètement en faveur du progrès social.

En mars 2023, à l’initiative du Club, 51 entreprises ont signé le premier acte d’engagement interentreprises sur la place des salariés de plus de 50 ans dans l’entreprise

Elle est à l’initiative de la création de ViveS, le premier media des femmes qui osent parler d’argent et qui accompagne les trajectoires des femmes de plus de 45 ans. ViveS est animé par la conviction que le progrès des femmes passe aussi par l’accroissement de leur expertise économique et financière. Le média se développe en un écosystème 100% numérique avec une newsletter hebdomadaire, un podcast « Osons l’oseille » et un programme de formation et d’éducation financière via des capsules vidéo.

Charlie dirige le service Start-up des Echos depuis avril 2022 après avoir été journaliste dans cette rubrique pendant plusieurs mois.

Depuis la fin de ses études, Charlie a toujours été impliquée dans le secteur des start-up et de la tech, occupant des postes de journaliste au sein de médias spécialisés dans les sujets de transformation digitale.

Au fil des années, elle a développé un fort engagement en faveur de l’entrepreneuriat féminin.

Cyril Reinhard a une longue expérience dans le monde du logiciel. Entrepreneur pendant plus d’une décennie, il a également accumulé 20 ans d’expérience au sein d’entreprises de logiciels renommées telles qu’Ilog, Adobe, Acquia, Hootsuite et Contentful.

Actuellement, il est le Vice-Président de Sitecore France, un leader des plateformes d’expériences digitales composables, ayant levé 1.2 milliards de dollars en 2021. Cyril a acquis une solide expérience en leadership, en particulier dans des contextes de croissance très forte.

En tant qu’investisseur et coach, il apporte son expertise et accompagne les startups dans leur développement. Ambassadeur dès la première édition de la JFD, il conjugue sa passion pour la technologie avec un leadership axé sur l’inclusion et l’innovation.

Edouard de Saint Pierre a pris la direction de Lombard Odier en France en juin 2021. Il est également membre du Comité exécutif européen. 

Edouard a rejoint Lombard Odier en 2018 et a occupé plusieurs postes stratégiques au sein du COO Office de l’activité Clientèle Privée, avec des projets d’envergure en lien avec le développement des activités commerciales, la transformation digitale et l’efficience opérationnelle.
Edouard est également membre de l’Advisory Board de France Digitale, partenaire de Lombard Odier.

Avant de rejoindre Lombard Odier, Edouard de Saint Pierre s’est construit une solide expérience pendant plus de douze ans auprès d’UBS et JP Morgan, à Genève, Zurich et Londres. 

Après avoir obtenu un Master II en Droit des affaires et marchés financiers à la faculté de droit Jean Monnet de Sceaux (Paris Sud XI) en 2011, Adrien Schwyter se dirige vers le journalisme. Il intègre l’Institut pratique du journalisme (IPJ Paris Dauphine) dont il sort diplômé avec un Master II de journalisme en 2014.

Adrien Schwyter intègre Les Échos la même année aux services Marchés financiers puis Industrie. S’ensuit une phase de piges à Slate, l’Agence France Presse (AFP) et dans des revues juridiques. Puis il intègre l’Usine nouvelle en mars 2015.

Enfin il intègre la rédaction web de Challenges en août 2015. Il se spécialise ensuite dans les sujets High Tech et Sport business. Pour le web d’abord, puis pour le print.

Dans son rôle elle gère une équipe de chefs de produits au niveau Régional et elle est responsable de la stratégie et mise en marché des produits tels que BNPL, Digital First, Debit/Credit ou Tokenisation. 

Barbara a une vaste expérience internationale dans les domaines des ventes et du développement commercial, de la transformation des écosystèmes et du secteur des paiements. Elle est diplômée en Economie Bancaire et titulaire d’un MBA en marketing digitale. Fervente défenseure de la diversité et de l’inclusion, Barbara est responsable du réseau Femmes (WLN) chez Mastercard et membre du European Women inPayments Network.

Sa mission est de promouvoir des projets concrets qui auront à l’échelle nationale un impact positif pour une société plus inclusive et performante. Barbara a récemment remporté le prix European Women Payment-Positive Troublemaker Award-lors de la conférence annuelle EWPN 2023. Ce prix est décerné aux pionniers qui opèrent pour la promotion de la diversité et de l’inclusion là où cela compte le plus au sein du secteur des paiements, en particulier là où les femmes et les groupes minoritaires ont été sous-représentés.

Elle rejoint en octobre 2018 le groupe Caisse des dépôts pour développer la plateforme digitale et omnicanale de la Banque des Territoires.

La Banque des Territoires est le partenaire public financier des organisations publiques locales pour réussir les formidables défis de leurs territoires.

Diplômée de l’ESCP Business School, Koussée Vaneecke a commencé sa carrière chez Danone puis Pernod Ricard.

Elle occupe depuis une dizaine d’années des postes de direction marketing et de direction générale au sein d’entreprises à forte culture entrepreneuriale, comme Webhelp et Comexposium, dont elle a dirigé tous les événements tech et cybersécurité en Europe.

Passionnée par l’entrepreneuriat et l’innovation, elle a également créé et dirigé une startup pendant 3 ans. Née à Moscou d’une mère russo-ukrainienne et d’un père tchadien, elle a systématiquement travaillé sur des expansions internationales.

Koussée Vaneecke a rejoint EuraTechnologies en janvier 2022 comme Directrice Générale avant d’en devenir Présidente du Directoire en octobre 2022.

Stéphanie Zolesio est diplômée d’HEC (2007). Elle a occupé différentes fonctions de manager puis de directeur au sein de sociétés foncières notamment Unibail Rodamco (2007-2011) et Hammerson (2011-2014).

Elle rejoint le Groupe en 2014 comme directrice du pôle « Arbitrages Immobiliers » (2014-2019) ; elle poursuit sa carrière au sein du groupe Casino comme directrice générale adjointe en charge des opérations immobilières au sein de l’Immobilière Groupe Casino (IGC) de 2019 à 2022.

En mai 2022, elle prend les fonctions de directrice générale exécutive de Casino Immobilier et est nommé présidente de Casino Immobilier en avril 2023. Elle est membre du Comité Exécutif depuis juin 2022.

Afrique

Elle est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en informatique et d’un MBA d’HEC Paris et de la London Business School.

Après une carrière réussie de plus de 15 ans en tant que Tech Executive dans diverses multinationales, elle a cofondé en 2020 Ejara, qui vise à faciliter l’accès aux services financiers pour les populations d’Afrique francophone et de sa diaspora.

La start-up, opérationnelle dans plus de 10 pays d’Afrique francophone, compte 120 000 utilisateurs et a levé 10 millions de dollars depuis sa création.

Nelly est un leader reconnu dans le domaine des sciences de données et un fervent défenseur de l’inclusion financière en Afrique et du potentiel de la blockchain pour transformer le continent.

Elle est aussi l’auteure de « Web3, blockchain, jetons, cryptomonnaies, NFT, DAO : une révolution décentralisée pour tous » publié en 2023.

l est diplômé de l’ISEG (Institut Supérieur Européen de Gestion) et titulaire d’un DEA en science de l’information et de la communication à l’Université Paris VII – Denis Diderot Paris.

En 2006, il fonde Cio Mag, un magazine panafricain consacré au secteur des technologies de l’information et diffusé dans vingt pays d’Afrique.

Auparavant, Mohamadou a été rédacteur en chef du magazine mensuel Réseau Telecom Network et a collaboré avec plusieurs organes de presse comme Jeune Afrique, Les Echos, l’Observateur etc…

Parallèlement, il organise le Digital African Tour chaque année depuis une décennie.

Une tournée de plusieurs capitales africaines pour promouvoir et diffuser l’usage du numérique comme outils d’inclusion social et économique. 

Afin de renforcer la coopération internationale entre l’Afrique et le reste du monde, il organise également tous les ans à Paris depuis 12 ans, les Assises de la Transformation Digitale en Afrique – ATDA.

Elle est diplômée en communication politique de Sciences Po Paris et d’un Executive Education chez HEC. 

Grâce œuvre en tant que conseillère municipale dans sa ville natale : Val-de-Reuil. Elle a commencé à travailler en 2014 chez Sephora USA en tant qu’assistante au pôle RH-Diversité. 

Elle est arrivée chez CANAL + en 2015. D’abord par un stage d’été au Congo puis un poste de responsable communication pour les 11 pays partenaires du numéro 1 de la Pay-Tv, tout en étant basé au Congo.  Elle rejoint les équipes de Canal+International, au corporate en 2017 en devenant la responsable des Relations Institutionnelles. 

Depuis 2023, elle est directrice des Relations Institutionnelle et de la stratégie RSE dont le programme CANAL+IMPACT.  

Elle est également enseignante en master à l’école Sup De Com et ambassadrice média au sein de l’ONG africaine ALIMA.

Adama est diplômé en finance de Paris-Dauphine et titulaire d’un Master en administration publique de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA).

Après une première expérience en banque d’investissement, Adama a rejoint le groupe AFD en 2009 pour servir l’intérêt général et la coopération internationale.

Adama, en tant que membre du conseil d’administration de l’AFD, était en charge de la stratégie financière, de la performance et de la planification du capital.

Il a travaillé sur des opérations de terrain en Afrique de l’Ouest et dans l’Océan Indien où il a été directeur adjoint de l’agence de l’AFD à La Réunion. Il a également travaillé au siège de l’Agence à Paris, au département des finances et au département des risques.

Nommé directeur adjoint de la mobilisation, des partenariats et de la communication de l’AFD à la mi-2021, Adama a rejoint Finance in Common en tant que secrétaire général du mouvement mondial.

Il est diplômé de l’école d’Ingénieur INSA LYON. Après 5 années salarié Ingénieur Etudes et Développement d’applications dans une Entreprise de Service Numérique, il a créé en 2005, le centre de formation en informatique Objis  qui a formé plus de 3000 informaticiens en Europe et en Afrique. 

Cumulant plus de 22 ans d’expérience en Informatique, rêve de « créer un monde porté par une jeunesse Responsable, respectant la Femme, l’Environnement et dans lequel le numérique est aussi bien un vecteur de progrès pour l’Humanité qu’une opportunité d’autonomisation financière ». 

Ce rêve prend forme jour après jour avec l’association « 10.000 Codeurs », un cadre socio-éducatif unique permettant à toute personne d’être éduquée au numérique et accompagnée vers le métier du Numérique de son choix. 

Sylvain a rejoint Eurazeo en décembre 2013 et pilote le département Asset-based Finance.

Avant de rejoindre le Groupe, Sylvain a commencé sa carrière chez Andersen Consulting, puis a occupé les fonctions de Chief Financial Officer (CFO) au sein des Fonds de Private Equity, Euromezzanine Partners puis Antin Infrastructures Partners.

Sylvain est diplômé de l’EM Strasbourg et de l’université Herriot Watt d’Edimbourg. Il est également professeur de Private Equity en Écoles de commerce et pratique la boxe et le triathlon à ses heures perdues.

Sa détermination l’a mené à l’ESARC-CEFIRE d’Aix- en-Provence pour obtenir un master en management d’entreprise, puis à Sciences Po Aix. Diplômes en Ingénierie politique et master de politique comparée en poche, elle se lance dans un master en information et communication au CELSA en même temps que l’ENA.

Après l’ENA qu’elle considère comme un aboutissement, elle rentre au Gabon avec l’ambition de faire du numérique un outil d’autonomisation et d’émancipation des femmes et filles africaines.

Depuis 2010, Camélia Ntoutoume-Leclercq a occupé plusieurs fonctions à hautes responsabilités au sein du gouvernement gabonnais.

Pour Camélia Ntoutoume-Leclercq, sa “génération a l’obligation d’ouvrir la voie à d’autres femmes, de former une autre génération de “Wonder Woman” car, comme le disait Nelson Mandela, aucun de nous seul ne peut atteindre le succès”. 

Canada

Estelle est la directrice principale et assistante spéciale au Vice-président à la direction et chef, Numérique et Paiements, Groupe Banque TD. Elle joue un rôle clé dans les initiatives stratégiques et la transformation numérique de la banque.

Curieuse et active dans sa communauté, Estelle accompagne de jeunes leaders et entrepreneurs depuis 2014. Elle est également impliquée dans plusieurs organismes à but non lucratif, comme membre du conseil d’administration, conférencière et membre du conseil consultatif – notamment en tant que Co-fondatrice et Présidente de La French Tech Toronto qui réunit les entrepreneurs tech français et francophones, les chefs d’entreprise, les investisseurs, les universitaires et les représentants du gouvernement français et canadien.

Bénévole depuis 2013 auprès de plusieurs missions philanthropiques, Estelle a commencé à siéger sur son premier conseil d’administration en 2015 et ne se limite pas à son domaine d’expertise – contribuant aussi à la recherche médicale à travers HPC for Humanity (anciennement Cancer Computer) qui s’efforce de fournir des ressources de calcul de haute performance aux centres de recherche, en partenariat avec les institutions académiques.

Marie-Françoise exerce le métier de conseillère en communication en cabinet de relations publiques depuis plus de 20 ans. Durant sa carrière, Marie-Françoise a touché tour à tour à la communication corporative, aux affaires publiques et à la communication marketing, et cela, à l’échelle du Canada, des États-Unis et de la France. ​

Marie-Françoise est membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce et d’industrie française au Canada (Montréal), du comité exécutif de la Chambre de commerce France Canada (Paris) et du conseil d’administration de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais.​

Elle détient une maîtrise en Broadcast Journalism de la Boston University et un baccalauréat en sociologie de l’Université de Montréal. Elle a été championne canadienne à plusieurs reprises, championne du Commonwealth et a représenté le Canada aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992 (escrime). Elle a été intronisée au Panthéon de l’escrime du Québec en 2022.

Christelle Rousseau, trilingue français-anglais-espagnol, détient un Master en vente/marketing et cumule plus de 20 ans d’expérience à accompagner des PME dans leur expansion à l’international. 

Forte d’un esprit entrepreneurial, elle a brillamment créé et développé plusieurs filiales à l’international.  Son parcours atypique l’a amené à grandir, étudier et travailler dans plus de 8 pays sur 3 continents. Elle a aussi créé sa propre compagnie dans la tech. Elle a immigré au Canada en 2010 et a élu domicile à Montréal. 

Xavier Van Overmeire exerce le droit des affaires, tout particulièrement le droit du commerce international. Il est Fellow au Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM).

Xavier conseille principalement des clients dans le cadre de fusions et acquisitions, de coentreprises et d’alliances stratégiques internationales (y compris la conclusion de contrats de franchise, de distribution et d’accords de transfert de technologie). Il possède une vaste expérience dans le domaine des opérations transfrontalières ainsi que particulièrement dans les secteurs de l’énergie, des ressources naturelles, des produits pharmaceutiques, des nouvelles technologies, du commerce électronique et du commerce des services. 

Xavier enseigne à la faculté de droit de l’Université de Montréal et est régulièrement invité à titre de conférencier par différentes associations et corporations internationales notamment relativement à des questions liées aux accords de libre-échange et plus particulièrement concernant le récent Accord Économique Commercial Global entre l’UE et le Canada (« AECG »).

Les Margaret 2023 - 2013

Melissa DJOUKA

Projet Immo’Sure · 17 ans 

Sécuriser le marché de l’immobilier en Afrique et protéger ses acteurs.

Melissa s’oriente vers des études informatiques pour se spécialiser en Génie Logiciel. Elle est actuellement en première année Informatique à l’IUT Fotso Victor de Bandjoun au Cameroun. 

Son projet est une plateforme en relation avec le Cadastre qui permet aux personnes à l’intérieur comme à l’extérieur du pays d’acheter un terrain ou une maison en toute sécurité.  

🇨🇲 Cameroun

Inaya YOGA

Projet Youngsess · 15 ans 

Application pour aider les jeunes de milieux défavorisés à accéder à des ressources scolaires de qualité.

Inaya Yoga souhaite s’orienter vers des études de science politique à Science Po. 

Son projet “Youngsess” est à l’image de ses aspirations : aider son prochain. Le projet d’Inaya vise à atténuer le manque d’accès aux ressources scolaires pour les communautés défavorisées grâce à une application qui fournit une plateforme de discussion académique, de partage de conseils, de mentorat et de parrainage. Son application offre une alternative aux ressources scolaires coûteuses.

🇫🇷 France

Rhoda ODURO

Responsable développement & opérations Developers in Vogue (Ghana)

Programme pour lutter contre la sous-représentation des femmes dans l’industrie technologique en Afrique. 

Rhoda Agyeiwaa Oduro est en charge des opérations de Developers in Vogue – forme les femmes aux dernières technologies et leur propose des postes au sein d’entreprises partenaires. Elle rejoint l’entreprise en 2020, juste après le service national obligatoire pour tous les diplômés de l’université des sciences et technologies Kwame Nkrumah. Titulaire d’une licence en mathématiques, Rhoda a pour ambition d’ouvrir le champ des possibles pour la carrière des femmes dans le domaine de la technologie.

🇬🇭 Ghana

Hakima BERDOUZ

Ingénieure-Chercheure en mission Intrapreneuriat IA au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) (France) en charge du projet intrapreunarial HOPE 

Dispositif médical numérique, cybersécurisé, avec IA embarquée de confiance, de télésurveillance dédié à la santé des femmes.

Hakima Berdouz a plus de 20 ans d’expérience en ingénierie intégrée du risque et mathématiques appliquées dans le secteur Nucléaire, avec 10 brevets d’invention CEA à son actif. La pandémie du Covid-19 et son 50ème anniversaire ont été les éléments déclencheurs de son engagement intrapreneurial, à temps plein, avec le soutien de sa hiérarchie, dans la maturation technologique du projet HOPE, un dispositif médical numérique, dédié à la santé des femmes, de télésurveillance de l’exposition aux risques thérapeutiques émergents et de détection précoce des signaux faibles précurseurs aux événements rares. 

🇫🇷 France

Nelly CHATUÉ-DIOP

Co-fondatrice & CEO Ejara.

Application mobile pour accéder facilement à des investissements et à des produits d’épargne pour tous.

Avec sa formation d’ingénieure en informatique complétée par un MBA d’HEC Paris et de la London Business School, elle cumule une expérience unique en Tech, Finance traditionnelle et Web 3.0 (IA, Blockchain) au sein de plusieurs comités exécutifs et conseils d’administrations.

Un an et demi après le lancement d’Ejara, l’app atteint un million de dollars de revenus et 100 000 utilisateurs en Afrique francophone.

Nelly Chatué-Diop permet aux utilisateurs d’Afrique Francophone (et bientôt à la diaspora) d’avoir accès à des opportunités d’investissement et d’épargne qu’ils n’auraient jamais pu saisir (crypto, obligations d’État, etc.) à partir de €1,5 et directement sur leur application mobile, ce qui réduit la barrière d’entrée en termes de prix et d’accès sans sacrifier la sécurité.

🇨🇲 Cameroun

Maryne COTTY-ESLOUS

Co-fondatrice & CEO Lucine.

Thérapie digitale pour soulager les douleurs chroniques.

Après des études universitaires multidisciplinaires en droit, histoire et sciences humaines et sociales, Maryne Cotty-Eslous a complété sa formation académique en neurosciences. Souffrant de douleurs chroniques depuis son enfance, Maryne décide en 2012 de lancer un projet de recherche sur les mécanismes de la douleur chronique afin de mieux comprendre ce phénomène. Forte de deux expériences professionnelles comme directrice R&D dans deux start-ups et une meilleure appréhension de cet écosystème.

Elle décide en 2017 de lancer Lucine afin d’apporter une thérapie digitale capable de mesurer, analyser et soulager la douleur chronique. Lucine développe la neurothérapie numérique pour accompagner et soigner les personnes atteintes de douleurs chroniques. 

🇫🇷 France

Malebina TSOTSOTSO

L’éducation partout et à tout moment 

15 ans, a créé MTutor une plateforme d’e-learning conçue pour fournir un outil d’apprentissage adaptable, évolutif, sûr et sécurisé. 

🇿🇦 Afrique du Sud

Allyah SEMIAI

Offrir une bulle d’amour et redonner confiance aux victimes de harcèlement scolaire

14 ans, développe une application web progressive pour lutter contre le harcèlement scolaire : signalements, aide et accompagnement des victimes, témoignages d’anciennes victimes, etc.

🇫🇷 France

Cléo NGOKOUDI

Faciliter les transactions financières à l’international pour les commerçants africains

Directrice Finance Anka, une plateforme qui met à disposition des commerçants locaux des solutions numériques de gestion intégrées.

🇨🇮 Côte d’Ivoire

Sue Black

Oeuvrer pour une plus grande reconnaissance et un meilleur soutien des femmes dans l’informatique

Professeur d’informatique à Durham University, a passé les 20 dernières années à faire campagne pour une plus grande reconnaissance et un meilleur soutien des femmes dans l’informatique à travers notamment le projet TechUpWomen, qui forme au digital les femmes de milieux défavorisés.

🇬🇧 Royaume Uni

Ariane AKERET

Renforcer l’inclusion financière des salariés

Co-fondatrice & CEO CA Pay, solution de paiement de masse des salaires, pensions, bourses, primes, frais de mission, via mobile money. 

🇬🇦 Gabon

Eléna POINCET

Lutter contre le cyber espionnage

Fondatrice & CEO Tehtris, éditeur d’une solution de cyber défense qui permet de lutter contre le cyber espionnage et cyber sabotage.

🇫🇷 France

Shamim NABUUMA KALIISA

Faciliter l’accès au diagnostic du cancer grâce à l’IA 

Fondatrice & Directrice Executive Chil AI Lab, qui propose une technologie d’intelligence artificielle pour améliorer l’accès au diagnostic du cancer dans le domaine de la santé reproductive. 

🇺🇬 Ouganda

Xaviera KOWO

Étudiante en génie logiciel, Xaviera Kowo devient à 18 ans la première lauréate du Prix les Margaret Junior 2021, dans la catégorie Afrique. La jeune camerounaise a présenté son robot de traitement de déchets. Capable de ramasser des débris sur son passage pour les transporter sur une zone définie (poubelles, déchèterie, centre de recyclage…), en un temps record. Adolescente, elle commence à s’intéresser aux STEM, assiste à des séminaires, se passionne pour les success stories de femmes dans la tech. Cela lui permet de développer des compétences, comme prise de parole en public, allant jusqu’à oublier sa timidité. Aujourd’hui, l’un de ses vœux les plus profonds est d’inspirer d’autres jeunes, en particulier les filles, à atteindre leur potentiel.

🇨🇲 Cameroun

Louise LESUEUR

Première Margaret Junior, Louise a 11 ans lorsqu’elle reçoit le prix pour Together, son projet d’application mobile améliorant le suivi médical des enfants et des personnes handicapées. Sa solution facilite la communication médicale entre le médecin, le ou les tuteurs légaux en permettant à tous les intervenants autour du patient d’échanger et de consulter en un clic les données médicales.Louise vit sa vie et ses passions comme elle l’entend, sans se laisser influencer par les stéréotypes. Entre entraînements en club de foot, l’école, la lecture de séries littéraires, ses cours de codage, et la création de jeux sur Scratch. Lorsqu’on lui demande ce qu’elle voudrait faire plus tard, la jeune fille répond footballeuse professionnelle ou créatrice de jeux vidéo, mais que quelques soient ses choix, elle s’intéressera toujours au monde du numérique.

🇫🇷 France

Eloho OMAME

Ancienne DG de Endeavor Nigeria, Eloho a créé, Firstcheck Africa, un fonds composé d’une communauté de femmes business angels et investisseurs. L’objectif : permettre aux entrepreneures africaines du monde numérique de lever plus facilement des capitaux. 

🇳🇬 Nigeria

Elham KASHEFI

Elham Kashefi est co-fondatrice de la startup VeriQloud qui vise à connaître le plan stratégique de développement d’un réseau informatique quantique, publié en février dernier par la Maison Blanche. Leur ambition : devenir le leader du monde quantique. Par ailleurs, Elham Kashefi est professeur d’informatique quantique à la School of Informatics de l’Université d’Édimbourg et directrice de recherche au CNRS au LIP6 SorbonneUniversité. Elle a cofondé les domaines de quantum cloud computing et quantum computing verification.

🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 Ecosse

Nneile NKHOLISE

L’ingénieure démarre sa carrière en 2011 en tant qu’ingénieur mécanique au département des travaux publics. Puis, elle fonde iMedTech en 2015, une entreprise de biotechnologie spécialisée dans la conception et la fabrication de solutions médicales sur mesure pour améliorer la vie des Africains. En 2018, elle co-fonde 3DIMO, une entreprise qui automatise l’analyse des données du bétail. Ce qui génère in-app une identification numérique universellement traçable de chaque animal liée à un éleveur et fournira à ce dernier un outil pour enregistrer les vaccinations des animaux, leurs mouvements et le contrôle des stocks.

🇿🇦 Afrique du Sud

Linnéa KORNEHED

Linnéa Kornehed transforme le transport routier par l’intelligence artificielle. Elle a créé en 2016, une startup qui développe des véhicules autonomes à propulsion électrique. L’entreprise suédoise Einride a été la première à mettre en place un camion de transport de marchandises électrique autonome, bien avant des groupes comme Tesla etUber. 

🇸🇪 Suède

Anastasia MIKOVA

Journaliste d’investigation pendant 10 ans, Anastasia Mikova est la co-autrice du projet documentaire « Human », lequel a été visionné par plus de 100 millions de personnes dans le monde. Cette femme engagée co-réalise également avec Yann Arthus-Bertrand le film « Woman » qui, lui, a été diffusé dans plus de 40 pays. Passionnée des causes sociales et humanistes, elle a pour devise de « laisser les gens exprimer leur histoire » pour mieux les comprendre.

🇺🇦 Ukraine

Afua OSEI

Afua Osei est une stratège en partenariats qui aide les entrepreneurs numériques à acquérir les compétences, les systèmes et la confiance nécessaires pour travailler avec les entreprises clientes de leurs rêves.

En tant que cofondatrice de She Leads Africa, Afua a créé une plateforme numérique de style de vie pour les femmes multiculturelles du millénaire, qui a touché plus de 800 000 femmes dans plus de 100 pays.

🇳🇬 Nigeria

Vanessa MOUNGAR

Elle reçoit le prix pour ses actions en tant que  directrice du département genre, femmes et société civile, à la Banque africaine de développement. 

🇹🇩 Tchad

Karen VERNET

Karen Vernet, Directrice Générale de l’Offre Printemps a reçu le prix en sa qualité de Directrice du Développement E-Commerce Printemps.com. Elle porté le projet de développement du site Printemps.com, une vision engagée de la Mode Luxe-Créateurs résolument inclusive, exclusive et bienveillante.

🇫🇷 France

Jacqueline MUKARUKUNDO

Co-fondatrice en 2018 et directrice de marketing de Wastezon, Jacqueline Mukarukundo contribue à rendre la planète plus propre. En effet, sa startup rwandaise de la clean tech exploite la technologie pour créer un monde sans déchets. Concrètement, l’entreprise met en relation les foyers et les entreprises disposant de déchets électroniques avec les acteurs locaux de l’industrie du recyclage.

🇷🇼 Rwanda

Aline MUYLAERT

Aline a étudié l’ingénierie commerciale à Bruxelles. Elle est la co-fondatrice en 2015, à seulement 21 ans, du CitizenLab, une plateforme de démocratie électronique qui permet aux gouvernements de donner à leurs citoyens un droit de regard direct sur les sujets qui les concernent. En impliquant les administrés dans le processus décisionnel, les collectivités locales peuvent en accroître l’efficacité et façonner de meilleures politiques.

🇧🇪 Belgique

Diariata N'DIAYE

En 2015, elle fonde l’association Resonantes et lance la première application solidaire destinée aux femmes et aux fIlles victimes de violence : App-Elles. Le nom est parlant, le jeu de mots est simple et évident : une invitation à passer à l’action, un rappel pour dire aux victimes que, face aux violences, elles ne sont pas seules ! 

🇫🇷 France

Rebecca ENONCHONG

Rebecca Enonchong est fondatrice et Présidente Directrice Générale d’AppsTech, un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions d’applications d’entreprise. 

🇨🇲 Cameroun

Julie DAVICO-PAHIN

Julie Davico-Pahin est la co-fondatrice d’Ombrea, le système de régulation climatique pour les cultures via l’intelligence artificielle. Après avoir débuté sa carrière en tant que journaliste, elle s’associe en 2016 à Christian Davico, ancien agriculteur, ensemble ils fondent Ombrea. La startup aixoise développe et commercialise une solution de protection et de gestion des cultures face aux aléas climatiques. L’équipe, essentiellement composée d’agronomes, de docteurs en biologie et d’ingénieurs informatiques fait d’Ombrea une entreprise tech au service des agriculteurs.

🇫🇷 France

Arielle KITIO

Arielle Kitio Tsamo est une entrepreneure et informaticienne camerounaise. Elle est la fondatrice de CAYSTI (Cameroon Youth School Tech Incubator), un centre d’éveil technologique qui initie les enfants à l’innovation technologique, à la programmation et à la robotique créé en 2017.

En 2015, Arielle Kitio crée l’association WIT (Information Technology for Women and Youth) qui a pour but de mettre en lumière des femmes qui se démarquent dans les domaines de science et la technologie et encourager les jeunes filles camerounaises à opter pour les filières scientifiques et technologiques.

🇨🇲 Cameroun

Céline BARDET

Juriste internationale, Céline Bardet se bat contre l’impunité des viols comme arme de guerre. Elle officie comme experte consultante pour les NationsUnies, l’Union Européenne ou des Institutions telles qu’Interpol. En 2014, elle fonde l’ONG « We Are NOT Weapons Of War (WWoW)» qui tend à transformer les techniques de travail sur le terrain auprès des victimes de viols de guerre. Elle est aujourd’hui laPrésidente de WWoW. Sur ce site, elle décrit les violences sexuelles comme une stratégie militaire à part entière. En 2018, WWoW lance Back up, une application mobile cryptée de signalements pour récolter les témoignages et preuves de viols de guerre. 

🇫🇷 France

Siham LAUX

Siham Laux fait partie de ces entrepreneurs qui font de leur rêve une réalité. Convaincue que les habitants doivent reprendre le pouvoir dans leur lieu de vie, elle devient intrapreneure au sein du groupe La Poste et crée la plateforme Ô fil des voisins, permettant à chacun de co-concevoir son habitat. 

🇫🇷 France

Lucie BASCH

En février 2016, à l’occasion d’un séjour en Scandinavie, à Oslo, au sein de l’organisation Open Food Network, elle découvre l’entreprenariat social et l’économie collaborative. Profitant de l’expérience du réseau OuiShare, elle s’initie à la technologie informatique des sites collaboratifs et, entourée d’autres cofondateurs issus de différents pays, met sur pied son projet de création d’une entreprise à fort impact social « Too Good To Go » – qui se traduit en français par « encore trop bon et consommable pour être jeté » – destinée à lutter contre le gaspillage alimentaire. Il s’agit donc d’une plateforme de mise en relation entre commerçants de bouche (petits commerçants, distributeurs…) et utilisateurs responsables. Grâce à la géolocalisation, ces derniers peuvent repérer des produits invendus qui sont alors vendus à un prix bien inférieur à leur valeur originelle.

🇫🇷 France

Roxanne VARZA

Roxanne Varza dirige dirige Station F, le plus grand incubateur à Paris. 

Avant de rejoindre l’équipe de Microsoft France, où elle est chargée de l’audience start-up, y compris les programmes d’accompagnement Bizspark et Spark, elle est rédactrice en chef de TechCrunch France et travaille pour des startups européennes à Londres.
Chargée d’affaires en 2007 dans une agence qui aide les entreprises américaines de la Silicon Valley dans leur développement en France et en Europe, elle cofonde les branches françaises et britanniques de Girls in Tech et coorganise la conférence Failcon Paris.
Venant de la Silicon Valley, trilingue, reconnue comme la femme qui booste l’écosystème du Tech français, son parcours à la vitesse numérique la mène en octobre 2015 à la tête de la halle Freyssinet.
Ce profil multi facettes d’influenceuse, animatrice, connectrice, mentor, organisatrice d’événements, éditrice, auteur du blog  TechBaguette  et start-up lover, a séduit Xavier Niel pour piloter son projet de la Halle Freyssinet !

🇫🇷 France

Joséphine GOUBE

Joséphine Goube a cofondé Techfugees, une organisation internationale à but non lucratif qui coordonne la réponse de l’industrie technologique à la situation des réfugiés.  Elle est également PDG de Sistech, qui permet aux femmes déplacées d’accéder à des emplois qualifiés et durables dans le domaine des technologies et du numérique. Sistech mène des programmes innovants en Grèce, en Italie et en France grâce à une équipe engagée et diversifiée et à des centaines de professionnels qui offrent leur temps et leurs compétences dans le cadre de nos programmes.

🇫🇷 France

Magali THEVENIAULT

Business Platform owner de la Banque des Territoires chez Groupe Caisse des Dépôts

🇫🇷 France

Veronique MORALI

Véronique Morali a fondé l’association Force Femmes, dédiée à l’insertion professionnelle des femmes, notamment celles de plus de quarante-cinq ans. Grâce à un réseau de bénévoles et à des rencontres avec des coachs et des professionnels lors de divers ateliers de travail, Force Femmes aide ces personnes à trouver un emploi, à mieux s’insérer et s’imposer dans la vie active, ou à créer leur propre entreprise. 

🇫🇷 France

Géraldine LE MEUR

Entrepreneure franco-américaine devenue investisseur en phase de démarrage.

Depuis les tout premiers jours d’Internet en 1995, elle a poursuivi avec succès son parcours entrepreneurial dans l’écosystème technologique, en co-fondant quatre entreprises technologiques à succès en France : une WebAgency (en tant que CMO – rachetée par Omnicom BBDO), une société d’hébergement Web (en tant que PDG – rachetée par France Telecom), une plateforme de blogs (en tant que COO – rachetée par SixApart), un Startup Studio (en tant que COO – autofinancé).

🇫🇷 France

Marie EKELAND

Fondatrice du fonds d’investissement 2050

🇫🇷 France

Nathalie ANDRIEUX

Ma double formation ingénieur/marketing m’a permis de participer à la révolution numérique à travers la mutation de métiers traditionnels et à l’émergence de nouvelles activités.

J’ai dirigé des entreprises (Mediapost Communication), j’ai fait partie du Comex de l’un des plus grands groupes francais (La Poste), je suis administratrice de belles sociétés (Lagardere, Groupe Casino, GFI), et aujourd’hui je suis à la tête d’une très belle startup pour un beau projet entrepreneurial (Geolid).

🇫🇷 France

« Ne laissez jamais la peur se mettre en travers de votre chemin ! N’ayez pas peur de continuer même lorsque les soi-disant « experts » disent que c’est impossible. N’ayez pas peur de rester seule, d’être différente, de vous tromper, de faire et de reconnaître vos erreurs, car seuls ceux qui osent échouer grandement peuvent accomplir de grandes choses. »
Margaret Hamilton