L’ENTRETIEN · Malebina TSOTSOTSO, Fondatrice MTutor & Margaret Junior Afrique 2022

Comment vas-tu depuis que tu as remporté le prix les Margaret ? 

Depuis la réception de cette distinction, j’ai poursuivi mon travail de développement et d’amélioration de la plateforme d’apprentissage en ligne MTutor. Grâce à ce prix, j’ai pu bénéficier d’une exposition médiatique et d’une bourse qui m’a aidée à m’inscrire à l’African Leadership Academy dans mon pays, l’Afrique du Sud.

Qu’est-ce que l’African Leadership Academy ? 

C’est une institution pré-universitaire unique dont l’objectif principal est de former une nouvelle génération de jeunes leaders africains qui « mèneront le continent vers une paix durable et une prospérité partagée pour tous ».
Grâce à son programme d’études sélectif, l’African Leadership Academy (ALA) cherche à mettre ses jeunes leaders au défi, intellectuellement et autrement, afin qu’ils reconnaissent leur potentiel académique et de leadership.

Pourquoi était-il si important pour toi de rejoindre ALA ? 

L’African Leadership Academy me façonnera réellement pour devenir le leader que j’aspire à être. Pour l’instant, je n’ai qu’un rêve de ce que serait une Afrique belle et prospère, mais à l’ALA, j’aurai la possibilité d’acquérir les compétences nécessaires pour faire de ce rêve une réalité.
À l’ALA, je n’apprendrai pas seulement ce qui fait un bon leader, mais je serai également encadré pour appliquer mes compétences de leadership dans mon domaine, à savoir faciliter l’accès équitable à une éducation de qualité pour tous, et établir des réseaux avec d’autres futurs leaders africains inscrits à l’école. J’ai le sentiment que l’académie jouera un rôle important dans mon parcours de leader.

Qu’est-ce qui t’attend dès septembre à l’African Leadership Academy ?  

Je vais apprendre des enseignements de l’académie, mais aussi de mes pairs à l’ALA. La mise en réseau est essentielle pour mon parcours futur, tant dans le secteur public que privé. J’ai l’intention d’établir des partenariats avec le secteur privé et des ONG afin de donner accès à MTutor à un plus grand nombre d’écoles publiques et d’enfants issus de communautés moins privilégiées.
Il est également très important pour moi d’obtenir l’adhésion des collectivités locales et des communautés à l’adoption de l’apprentissage en ligne (et donc du MTutor) comme outil permettant de garantir un accès équitable à l’éducation pour tous.
Une fois que j’aurai obtenu mon diplôme, je concentrerai toute mon attention sur l’expansion de la portée de MTutor et des offres d’éducation dans les communautés ici en Afrique du Sud et éventuellement sur le reste du continent africain. Je continuerai à développer d’autres fonctions à MTutor qui répondront à différents défis éducatifs.

As-tu d’autres challenges en vue ?

Bien que l’accès à une éducation équitable soit mon principal objectif, je pense que la santé reste l’un des principaux défis du développement en Afrique. C’est pour cette raison que j’envisage de développer la MHealth dans un avenir pas si lointain afin d’assurer un accès équitable aux ressources sanitaires, en particulier dans les zones rurales.

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Articles similaires

Newsletter Avril · JFD Voices

>> https://mailchi.mp/thebureau/voices-jfd-avril2024 Le 17 avril prochain, le monde entier célébrera la Journée Internationale de la femme digitale. C’est en cette journée d’appel à l’action et

JFD Voices Masterclass Series

En tête-à-tête avec les grandes voix de l’économie, accédez à de nouvelles connaissances, développez vos compétences et saisissez les clés de la réussite ! Lancée