La JFD ouvre son premier accélérateur de croissance en Afrique à Libreville au Gabon

Forte du succès de la JFD depuis 2013, Delphine Remy-Boutang, CEO JFD et Présidente du Global Entrepreneurship Network France a inauguré son tout premier accélérateur de croissance en Afrique, au cœur de Libreville au Gabon.

Cette inauguration s’est tenue en présence de personnalités locales et internationales parmi lesquelles Camélia Ntoutoume-Leclercq, Ministre Déléguée auprès du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique, du Transfert de Technologies et JFD Ambassadrice, Philippe Autié, Ambassadeur de France au Gabon, Ngaeto Zam Edith Félicie Noëlle épouse Ondoua, Ambassadeur du Cameroun au Gabon, Jean-Jacques Forté, Chef de Délégation adjoint, Chef de la Section Politique, Presse et Information, Délégation de l’Union européenne aurpès de la République gabonaise pour Sao Tomé-et-Principe et la CEEAC, Léod-Paul Batolo, Administrateur Directeur Général Comilog, Ingrid Jaumain, Directrice Générale Total Marketing Gabon, Marc Civelli, Directeur Général GVA Gabon, Robert Masumbuko, Directeur Gabon Banque Africaine de Développement, Vanessa Jacobi, Assistante de Madame Sylvia Bongo Ondimba, Première Dame du Gabon, Jessica Ilunga, Responsable Communication de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba, Virginie Mounanga, Entrepreneur CEO, Blanc Cristal, Alice Ouedraogo, Représentante de la Banque Mondiale au Gabon, Sana Sionné, Directrice Générale Canal + Gabon ainsi que Laure Bigourd, Directrice Générale, Gabon 24.

Le tout premier accélérateur de croissance de la JFD en Afrique, en plein cœur de Libreville au Gabon sera un lieu pour réunir les femmes entrepreneurs, le maillon fort du continent africain et le moteur de cette révolution digitale. La JFD proposera des formations et des évènements et facilitera l’accès au financement pour booster leur business.

“La JFD Gabon est un lieu d’innovation, un espace d’échanges et d’émulation, un réseau puissant que nous souhaitons panafricain et paneuropéen. Nous ne pouvons plus nous priver de la moitié des talents. Nous devons agir et cela dès le plus jeune âge pour faire naître des vocations. C’est une question d’égalité mais surtout de compétitivité. J’invite tous les acteurs à se mobiliser pour soutenir le renforcement de cette communauté de femmes qui changent le monde !” annonce Delphine Remy-Boutang, CEO JFD, Présidente Global Entrepreneurship Network France.

L’inauguration de la JFD à Libreville le 23 mars, a été également l’occasion de célébrer les lauréates Afrique 2021 du prix les Margaret, placé sous le haut patronage de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République Française.

Margaret Entrepreneur Afrique, Nneile NKHOLISE, co-fondatrice & CEO 3DIMO en Afrique du Sud – Margaret Intrapreneur Afrique, Eloho OMAME, fondatrice FirstCheck Africa au Nigéria – Margaret Junior Afrique, Xaviera KOWO, 18 ans, programmeuse camerounaise – Coup de coeur du jury les Margaret Junior, Rose TUO, 15 ans, développeuse Ivoirienne du projet X-Market.

Renforcer les opportunités de croissance des femmes entrepreneures locales

6ème pays africain le plus connecté au monde et futur hub numérique d’Afrique centrale et de l’Ouest, selon un rapport de la Banque mondiale, le Gabon rattrape son retard numérique dans les classements internationaux.

La transformation numérique qui rythme les mutations actuelles de la société gabonaise représente une opportunité majeure et décisive pour donner aux femmes l’envie d’oser, d’innover, d’entreprendre. C’est en ce sens que l’engagement de la JFD au Gabon s’inscrit dans le sillage de la décennie de la femme Gabonaise décrétée en 2015, par le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, pour l’autonomisation de la femme gabonaise.

 

Au lendemain de l’inauguration de la JFD Gabon, plus de 20 formations ont déjà été délivrées grâce au soutien de Comilog, animées par Gabon 24 axées sur la formation à l’e-réputation et la prise de parole dans les médias.

« En tant qu’ambassadrice JFD au Gabon, je suis ravie de pouvoir contribuer à la formation d’une génération de femmes mieux représentées dans l’entreprenariat et le digital en Afrique. Ma génération a l’obligation d’ouvrir la voie à d’autres femmes, de former une autre génération de “Wonder Woman” car, comme le disait Nelson Mandela, aucun de nous seul ne peut atteindre le succès.» affirme Camélia Ntoutoume Leclercq, Ministre Déléguée auprès du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique, du Transfert de Technologies et Ambassadrice JFD Gabon.

Pour plus d’informations sur les actions de JFD à Libreville, veuillez nous écrire : [email protected]

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Articles similaires