La JFD fait émerger une nouvelle génération de leaders prête à façonner le futur.

La JFD, qui depuis 2013 met à l’honneur et connecte les femmes qui changent le monde, a profité de la Journée internationale des droits des femmes pour dévoiler les lauréates 2021 du Prix les Margaret et ses premières jeunes lauréates du Prix les Margaret Junior, sous le patronage de Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports.

Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, Elisabeth Moreno, Ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances, Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Sira Sylla, Députée Seine-Maritime, membre de la commission des affaires étrangères et Wilfrid Lauriano do Rego, coordinateur du Conseil Présidentiel pour l’Afrique, ont remis les prix aux côtés de Delphine Remy-Boutang, CEO the Bureau & JFD. Durant cette cérémonie 100% digitale, la JFD a révélé les premiers résultats de l’étude 2021 JFD x BVA « Digital Equality : Façonner le futur avec de nouveaux leaders”. L’intégralité de l’étude qui sera disponible à partir du 9 mars, a été réalisée auprès de plus de 4000 européens et permet de tirer des enseignements forts sur leur perception des métiers du digital, des évolutions faites en termes de parité et de leur rapport à l’entrepreneuriat.

“Je tiens à saluer la créativité et l’audace des lauréates 2021 du prix les Margaret. Elles sont les nouveaux leaders qui façonnent le futur. La JFD poursuit sa mission de faire émerger les prochaines championnes du numérique et participe à leur réussite en mobilisant médias, acteurs publics et économiques importants tels que la Banque Mondiale, le groupe EDF, le groupe La Poste, le groupe Crédit Agricole, Microsoft France, Total, Mastercard, Dassault Systèmes, Idemia, PayPal… Au-delà d’une visibilité médiatique valorisée à 1 million d’euros et d’un accompagnement d’accélération et de croissance pendant 1 an, nous organiserons la toute première JFD Entrepreneurship Expédition le 11 octobre prochain, Journée internationale de la fille. Un parcours auquel les lauréates seront conviées pour aller sur les pas de Margaret Hamilton aux USA, en Europe et en Afrique.”, se réjouit Delphine Remy-Boutang, CEO the Bureau & JFD, Présidente GEN France

Les lauréates 2021 du prix les Margaret sont :

Margaret Entrepreneur Europe : Linnéa Kornehed, co-fondatrice, Einride, premier acteur au monde à mettre un camion autonome sur une route publique, la startup développe des véhicules de livraison autonomes à propulsion électrique. Le système de télécommande et son intelligence artificielle permettent la planification d’itinéraires en direct et le suivi logistique.

Margaret Entrepreneur Afrique : Nneile Nkholise, co-fondatrice & CEO 3DIMO, qui automatise l’analyse des données du bétail pour surveiller la santé des animaux. Ce qui génère in-app une identification numérique universellement traçable de chaque vache liée à un éleveur et fournira à ce dernier un outil pour enregistrer les vaccinations des animaux, leurs mouvements et le contrôle des stocks.

Margaret Intrapreneur Europe : Elham Kashefi, professeur d’informatique quantique à l’Université d’Edimbourg & Directrice de recherche CNRS – LIP6 La Sorbonne et co-fondatrice VeriQloud. Elle a cofondé les domaines du cloud computing quantique et de la vérification de l’informatique quantique, et a été la pionnière d’une interaction transdisciplinaire de solutions hybrides quantiques-classiques allant de l’investigation théorique à la commercialisation expérimentale et industrielle réelle.

Margaret Intrapreneur Afrique : Eloho Omame, fondatrice FirstCheck Africa (ex-DG Endeavor Nigeria), Elle pilote un fonds composé d’une communauté de femmes business angels et investisseurs, axés sur les femmes, afin de permettre aux entrepreneurs africaines du monde numérique de lever plus facilement des capitaux.

Margaret Junior Europe : Louise Lesueur, 11 ans, TOGETHER!, projet d’application améliorant le suivi médical des enfants et des personnes handicapées. Sa solution facilite la communication médicale entre le médecin, le ou les tuteurs légaux en permettant à tous les intervenants autour du patient d’échanger et de consulter en un clic les données médicales.

Coup de coeur du jury : Manon Van Hoorebeke, 17 ans, programmeuse, qui travaille sur une application communautaire donnant accès à des informations sur les STEM aux jeunes filles : ateliers, masterclass, développement de projets collaboratifs.

Margaret Junior Afrique : Xaviera Nguefo Kowo, 18 ans, programmeuse, qui a développé un robot de traitement de déchets. Capable de ramasser des débris sur son passage pour les transporter sur une zone définie (poubelles, déchèterie, centre de recyclage…), en un temps record.

Coup de coeur du jury : Rose Goyéli Tuo, 15 ans, X-Market, une application de suivi de l’urbanisation, permettant de gérer l’implantation souvent anarchique de boutiques en bordures de routes. Elle réduit ainsi les accidents, les querelles de voisinage et les altercations entre vendeurs et autorités publiques (saisies, destructions de marchandises…).

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Articles similaires