La JFD et 10.000 Codeurs, partenaires d’un avenir où les femmes jouent un rôle central dans la révolution numérique africaine

Le partenariat entre la JFD et 10.000 Codeurs s’intègre à une volonté commune de poser les bases d’un avenir où les femmes jouent un rôle central dans la révolution numérique en cours sur le continent africain. 

En 2015, l’association 10.000 Codeurs voit le jour avec une mission claire : créer un lien solide entre une industrie du numérique en quête de talents et une jeunesse africaine à la recherche de repères. 

Depuis lors, elle a élaboré un modèle opérationnel innovant visant à positionner l’Afrique, riche en dividende démographique, comme le moteur de l’industrie mondiale du numérique.

Au cœur de cette initiative, a été développé le « passeport numérique » du dispositif « 1 emploi en 3 étapes ». Accompagné d’un réseau dynamique d’experts, de centres de formation, de partenaires et de sponsors, 10.000 Codeurs remplit une mission de service public essentielle. Cette mission vise à renforcer la responsabilisation et l’autonomisation des citoyens, les positionnant au cœur d’un système vertueux dans lequel ils deviennent force de propositions pour répondre aux besoins des entreprises et aux objectifs de développement durable des territoires.

L’association s’appuie sur des principes fondamentaux : identifier, orienter, sensibiliser, former et insérer. Ces étapes définissent le parcours qu’elle offre, incarnant ainsi son engagement envers l’inclusivité, le respect envers les femmes et la préservation de l’environnement.

Dans cette quête d’inclusion, l’association 10.000 Codeurs collabore avec la JFD. Ce partenariat apporte une dimension nouvelle et inspirante à la mission de 10.000 Codeurs en mettant l’accent sur l’autonomisation des femmes dans le numérique.

« Chaque action que nous entreprenons incarne résolument notre vision et nos valeurs. Au-delà de notre attachement à accueillir des profils divers, sans aucune distinction sociale, économique, religieuse ou de genre, nous sommes fermement engagés à promouvoir la représentation des femmes dans les métiers du numérique. En interne, notre Comité de Pilotage est à 70% féminin. De plus, notre objectif est d’accompagner au moins 50% de femmes à travers notre dispositif. Nous avons des indicateurs dédiés, et à ce jour, le Bénin se démarque avec près de 40% de femmes accompagnées parmi plus de 50 titulaires du “passeport numérique”Stéphane Oba, Membre du CoPil et Responsable Relations Institutions

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Articles similaires

Newsletter Février · JFD Voices

>> https://mailchi.mp/thebureau/voices-jfd-fevrier2024 Bienvenue dans cette nouvelle édition de notre newsletter Voices. Merci à nos plus de 30.000 lecteurs à travers le monde que nous enrichissons